Un milliard d’Africains

by populationsdumonde on November 20, 2009

Durant l’année 2009, l’Afrique aura franchi le cap symbolique du milliard d’habitants. Bien que sous peuplé, le continent est en train de combler le retard démographique qu’avaient causées la traite négrière, les pandémies, la famine et les guerres.
La croissance démographique est d’ors et déjà impressionnante: de 133 millions d’habitants en 1900 (8% de la population mondiale), elle atteint 225 millions en 1950 (8,8%), 767 millions en 1999 (12,8%) et enfin 1 milliard en 2009 (14%).
Cette expansion démographique est loin d’être finie car l’Afrique connaît encore la plus forte fécondité au monde avec 4,6 enfants par femme contre 2,5 au niveau mondial. Les disparités entre les régions sont importantes: le Maghreb a déjà achevé sa transition démographique alors que l’Afrique subsaharienne l’entame à peine. Le Kenya par exemple qui a connu la plus forte fécondité (8) dans les années 80 a tout de même vu ce chiffre réduit à 5.

Les difficultés et les défis restent énormes pour ce continent en devenir car la famine, les guerres ou l’analphabétisme continuent à sévir mais il n’en reste pas moins que l’on s’achemine vers une lente maîtrise de la natalité qui accélèrera les changements économiques et sociaux de l’Afrique.

Leave a Comment

Previous post:

Next post: