Les îles: Saint-Pierre-et-Miquelon

by populationsdumonde on July 5, 2008

L’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon est une dépendance française au statut de collectivité territoriale depuis 1985 qui se situe au large de Terre-Neuve, territoire canadien.

Peuplées de descendants de Bretons, de Normands et de Basques, les îles de Saint-Pierre-et-Miquelon abritent une population estimée à 7 000 habitants. Elle se répartit entre les trois principales îles: Saint-Pierre (26km2), la plus petite, regroupe avec 6 500 habitants l’essentiel de la population et est de ce fait le centre commercial et administratif de l’archipel. Miquelon-Langlade (110 km2), la grande île, regroupe 600 habitants vivant de la pêche et de l’agriculture sur la commune de Miquelon au Nord et Langlade au Sud où se trouvent quelques exploitations agricoles et d’élevage. Les deux communes sont reliées par un ban de sable de 12 kilomètres qui est le cimetière pour plus de 500 épaves.

L’activité économique était traditionnellement liée à la pêche avec une zone économique exclusive de 200 miles marins qui a donné lieu à des disputes territoriales avec le Canada. A la suite l’arbitrage international de New York de 1992, la zone s’est réduite à une zone économique exclusive de 12 miles marins à l’est et à 24 miles marins à l’ouest. La conséquence est une activité économique de la pêche moribonde qui se reconvertit en élevage de poissons et la pêche du crabe.
Le tourisme et l’exploitation d’hydrocarbures sont les secteurs envisagés pour diversifier les ressources de l’archipel.

Comments on this entry are closed.

Previous post:

Next post: