Les Etats-Unis passent le taux de remplacement naturel

by populationsdumonde on December 30, 2007

drapeau us

Pour la première fois depuis 1971, les Etats-Unis franchissent le seuil de 2,1 enfants par femme, nécéssaire au renouvellement des générations. Après avoir atteint le point le plus bas en 1976 avec 1,7 enfant, le pays connaît un regain vigoureux des naissances. Les naissances progressent chez toutes les tranches d’âge et chez tous les “groupes ethniques”. Il y a eu en 2006 4,27 millions de naissances, soit une progression de 3% par rapport à l’année précédente. A noter que la progression la plus forte a eu lieu dans la population noire avec une progression de 6%, soit 617 220 naissances alors que les latinos passent pour la première fois le chiffre du million de naissances (1,04 millions), soit à peine deux fois moins que les naissances dans la population “blanche” (2,3 millions).

A ce rythme, il est fort probable que les Etats-Unis atteignent les 400 millions d’habitants en 2040.

Comments on this entry are closed.

Previous post:

Next post: