Le dernier Japonais naîtra dans huit cents ans

by populationsdumonde on September 30, 2007

C’est le constat des ordinateurs des démographes japonais sur la base de la décroissance actuelle de la population. Sans aller aussi loin dans les hypothèses catastrophes, il convient de constater que la population japonaise vieillit rapidement et perd depuis 2005 un million d’habitants par an (sur les 127 que compte le pays).

Le vieillissement de la population n’a pas seulement pour conséquence la multiplication des centenaires ( 32 000 pour ce mois d’octobre); les femmes en âge d’avoir des enfants (20 à 39 ans) diminue alors que le taux de fécondité reste l’un des plus bas au monde (1,3%).

L’immigration est très modeste (2 millions d’étrangers) et reste largement insuffisante au vu des besoins du pays. Elle est essenciellement d’origine asiatique ( 1 millions de Coréens installés de longue date et 500 000 Chinois) et n’obtient pas la citoyenneté japonaise.

Une chose est pratiquement sûre, à moins d’une remontée spectaculaire des naissances: le pays perdra 37 millions d’habitants d’ici 2050, et ce sans guerre et sans majeure catastrophe naturelle.

L’article.

Comments on this entry are closed.

Previous post:

Next post: