Etat de la Syrie

by populationsdumonde on September 4, 2008

drapeau syrie

Après la mort d’Hafez el-Assad et l’arrivée au pouvoir de son fils, Bachar el-Assad, le régime s’est assoupli économiquement grâce à des réformes sur le droit de propriété mais il reste fermé à toute avancée dans le domaine politique et jette toujours les opposants en prison. La Syrie reste au ban des nations, accusée notamment par les États-Unis et Israël de soutenir le terrorisme via le Hezbollah, le Hamas et le Jihad islamique.
L’armée syrienne s’est retirée du Liban en 2005 suite à l’assassinat du premier ministre libanais, Rafic Hariri et des suspicions quant au rôle de la Syrie à ce sujet qui a provoqué un véritable tollé. La Syrie n’est cependant pas intervenue militairement lors du conflit de juillet-août 2006 qui a opposé le Hezbollah et Israël.
Le pays espère toujours récupérer le plateau du Golan, région syrienne occupée par Israël depuis la guerre des Six Jours. Des négociations ont lieu entre les deux pays par l’intermédiaire de la Turquie et de la France en attendant des négociations directes.

L’économie est basée sur l’agriculture et sur l’exploitation du pétrole dont les réserves diminuent. De larges changements sont nécessaires mais l’économie reste essentiellement contrôlées par l’État.

Comments on this entry are closed.

Previous post:

Next post: