128 000 Portugais ont quitté leur pays en 2013

by populationsdumonde on July 6, 2014

128 000 Portugais ont quitté leur pays en 2013 dont 53786 de manière permanente et 74 322 pour une période de moins de un an. Le nombre de naissance, en baisse depuis 2010 n’a été que de 82 787 en 2013 (-7,9%).

Le taux de fécondité se situe à 1,21 enfant par femme, son plus bas historique, bien loin de 1,44 déjà faible d’il y a 10 ans. Le solde migratoire a empiré sur deux ans. Il est passé de -24 331 à -36 232. La crise économique est la première explication de ce bilan catastrophique.

{ Comments on this entry are closed }

Un rapport publié aujourd’hui par le HCR montre que le nombre de réfugiés, de demandeurs d’asile et de personnes déplacées à l’intérieur de leur pays à travers le monde a dépassé les 50 millions de personnes pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale.

Le rapport Tendances mondiales, qui se base sur des données compilées par les gouvernements, les organisations non gouvernementales partenaires et sur les propres sources du HCR, indique que 51,2 millions de personnes étaient déracinées à la fin de l’année 2013, soit exactement six millions de plus que les 45,2 millions comptabilisés en 2012.

Cette augmentation massive est principalement liée à la guerre en Syrie qui, à la fin de l’année dernière, avait généré 2,5 millions de réfugiés et 6,5 millions de déplacés internes. De nouveaux déplacements majeurs de populations ont également eu lieu en Afrique, en particulier en République centrafricaine et, fin 2013, également au Soudan du Sud.

« Nous constatons ici le coût énorme qui découle de l’incapacité à mettre un terme aux guerres et de l’échec à résoudre ou à prévenir les conflits », a déclaré le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres. « La paix est aujourd’hui en déficit grave. Les humanitaires peuvent servir de palliatif, mais des solutions politiques s’imposent de façon cruciale. Sans cela, les niveaux alarmants de conflit et les souffrances massives illustrés par ces chiffres vont continuer. »

Le record mondial de 51,2 millions de déracinés représente un nombre énorme de personnes ayant besoin d’aide, ce qui a des implications à la fois pour les budgets d’aide extérieure des pays donateurs dans le monde et pour les capacités d’absorption et d’accueil des pays qui se trouvent en première ligne des crises de réfugiés.

« La communauté internationale doit surmonter ses différences et trouver des solutions aux conflits actuels au Soudan du Sud, en Syrie, en République centrafricaine et ailleurs. Des donateurs non traditionnels doivent se joindre aux donateurs traditionnels. Il y a actuellement autant de personnes déracinées que la population totale de pays moyens ou grands comme la Colombie ou l’Espagne, l’Afrique du Sud ou la Corée du Sud », a déclaré António Guterres.

Les données présentées dans le rapport Tendances mondiales couvrent trois groupes de déracinés : les réfugiés, les demandeurs d’asile et les déplacés internes. Parmi eux, le nombre de réfugiés a atteint 16,7 millions de personnes dans le monde, dont 11,7 millions relevant de la compétence du HCR et le reste relevant du mandat de notre organisation sœur, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). Ces chiffres sont les plus élevés observés par le HCR depuis 2001. En outre, plus de la moitié des réfugiés relevant de la compétence du HCR (6,3 millions) étaient en exil depuis plus de cinq ans à la fin 2013.

Au total, les plus nombreuses populations réfugiées relevant de la compétence du HCR, par pays d’origine, sont les Afghans, les Syriens et les Somaliens, qui représentent à eux seuls plus de la moitié de l’ensemble des réfugiés. Dans le même temps, le Pakistan, l’Iran et le Liban accueillaient davantage de réfugiés que les autres pays.

53a2a5956 e1403287686415 Les réfugiés dans le monde dépassent les 50 millions de personnes

Principaux pays d’origine des réfugiés fin 2013
Par région, l’Asie et le Pacifique comptaient le plus grand nombre de réfugiés au monde, soit 3,5 millions de personnes. L’Afrique sub-saharienne en comptait 2,9 millions, contre 2,6 millions pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

En plus des réfugiés, 1,1 million de personnes ont déposé une demande d’asile en 2013, en majorité dans les pays développés (l’Allemagne a reçu le plus grand nombre de nouvelles demandes d’asile en 2013). Le nombre de demandes d’asile émanant d’enfants séparés ou non accompagnés de leurs parents a atteint un record de 25 300. Les Syriens ont déposé 64 300 demandes d’asile, soit davantage que toute autre nationalité, suivis des demandeurs d’asile originaires de la République démocratique du Congo (60 400) et du Myanmar (57 400).

Le nombre de déplacés internes – c’est-à-dire les personnes forcées de fuir leur foyer mais qui restent dans leur propre pays – a atteint un record de 33,3 millions de personnes, soit la plus forte augmentation entre tous les groupes présentés dans le rapport Tendances mondiales. Venir en aide à ces personnes constitue un défi particulier pour le HCR et les autres acteurs humanitaires car nombre d’entre elles se trouvent dans des zones de conflit où l’aide est difficile à acheminer et où elles ne bénéficient pas des normes de protection internationale accordées aux réfugiés.

Une partie de l’action du HCR consiste à trouver des solutions de long terme pour les personnes déracinées. Lorsque c’est possible, cela se fait par le rapatriement librement consenti, mais l’intégration sur place ou la réinstallation dans des pays tiers constituent d’autres possibilités. Avec 414 600 personnes concernées, l’année 2013 a connu le quatrième niveau le plus faible de retours de réfugiés en un quart de siècle. Quelque 98 400 réfugiés ont été réinstallés dans 21 pays. Faute d’être disponibles, des données complètes relatives à l’intégration sur place et aux retours des déplacés internes dans le monde ne figurent pas dans le rapport bien que 1,4 million de déplacés internes aient regagné leur foyer dans des pays où le HCR mène des opérations auprès d’eux.

La population mondiale d’apatrides n’est pas comprise dans les 51,2 millions de personnes déracinées (car le fait d’être apatride n’est pas nécessairement corrélé au fait d’être déplacé). L’apatridie demeure difficile à quantifier avec précision, à la fois à cause des difficultés inhérentes rencontrées par les gouvernements et le HCR pour enregistrer les personnes dépourvues de citoyenneté et des documents qui s’y rattachent, et parce que certains pays ne recueillent pas de données sur des personnes qu’ils ne considèrent pas comme leurs ressortissants. Pour 2013, les bureaux du HCR dans le monde ont indiqué un chiffre de près de 3,5 millions de personnes apatrides mais, selon les estimations, ce chiffre représente environ un tiers du nombre de personnes apatrides dans le monde.

{ Comments on this entry are closed }

2,1 milliards d’humains obèses ou en surpoids en 2013

by populationsdumonde on May 31, 2014

4428303 5 9b81 taux de personnes obeses dans le monde en 2013 37db7691eeccee11e92e15106fafb4e2 2,1 milliards dhumains obèses ou en surpoids en 2013

Un humain sur trois est obèse ou en surpoids. Ce chiffre considérable s’est aggravé ces dernières années autant dans les pays pauvres que dans les pays riches en progressant de 28% chez les adultes et de 47% chez les enfants et les adolescents. Le phénomène touche surtout les pays développés avec en tête les Etats-Unis où un adulte sur trois est obèse, suivis de près par l’Australie et le Royaume-Uni.

Cependant, durant la période 1980-2013, la progression a été la plus forte au Moyen Orient en particulier au Bahreïn, en Egypte, en Arabie saoudite, dans le sultanat d’Oman et au Koweït.

L’obésité varie selon le sexe. Si les hommes sont plus touchés dans les pays développés, ce sont les femmes qui le sont dans les pays en voie de développement. Au Koweït ou Qatar, plus de 50% des femmes sont obèses tout comme dans des Etats très pauvres d’Océanie (Kiribati, Micronésie, Samoa ou Tonga).

De plus, un jeune sur quatre est touché dans les pays riches alors que dans les pays pauvres, la progression fait que déjà un jeune sur huit est obèse.

{ Comments on this entry are closed }

Hausse de la population suisse en 2013

by populationsdumonde on April 27, 2014

sz lgflag e1398590215942 Hausse de la population suisse en 2013

La population de la Suisse s’est accrue de près de 100 000 personnes selon l’Office fédéral de la statistique, soit une hausse de 1,2 %. Cette hausse, importante pour un pays européen est due pour l’essenciel à l’augmentation du nombre d’étrangers. En effet, le solde migratoire est positif de 80 400 personnes. Quant à l’accroissement naturel, c’est à dire la différence entre les naissances et les décès, a été positif de 17 200.

La population continue de vieillir grâce à l’allongement de l’espérance de vie et par le fait que le nombre de naissances par femme reste faible (1,5). Le nombre de centenaires a augmenté de 6,6% en un an et a doublé de 2010 à 2013, passant de 787 à 1500.

La population de la Suisse a donc été 8 136 700 au 1er janvier 2014.

{ Comments on this entry are closed }

Baisse de la population en Espagne

April 22, 2014

La population a baissé en 2013 pour la seconde année consécutive. Au 1er janvier 2014, la population se montait à 46 725 164 habitants, soit une baisse de 404 619 (-0,9%). Le nombre d’Espagnols a légèrement augmenté +0,3%, à 41,7 millions alors que celui des étrangers a fortement diminué -9,8% à 5 millions (10,7% de […]

Read the full article →

La croissance des villes

April 6, 2014

Le projet NYU Stern Urbanization Project s’attèle à la croissance des villes pour accélérer le progrès mondial. Une série de vidéos de ce projet nous montre la croissance de quatre villes au cours des deux derniers siècles. La croissance de Paris: La croissance de Chicago: La croissance de Sao Paulo: La croissance de Los Angeles:

Read the full article →

Le français, langue la plus parlée dans le monde en 2050

March 30, 2014

D’après une étude de la banque Natixis, le français deviendrait la langue la plus parlée dans le monde en 2050 avec 750 millions de locuteurs. Le français est actuellement parlé par 3% de la population mondiale, c’est à dire 220 millions de personnes en 2010. Ce chiffre devrait être de 8% en 2050 alors que […]

Read the full article →

La démographie allemande

March 30, 2014

La démographie allemande expliquée par le dessous des cartes nous montre les données d’une future catastrophe démographique annoncée.

Read the full article →

Un million de naissances prévues en Algérie en 2014

March 23, 2014

Le ministère de la Santé algérien prévoit un million de naissances en Algérie pour 2014. Cette prévision se base sur le maintient du taux de natalité à 26 pour mille, comme l’année précédente et sur une prévision du pays à 38 millions d’habitants au 1er juillet 2014. La première explication de ce regain est l’arrivée […]

Read the full article →

Carte linguistique de l’Ukraine

March 10, 2014

La carte linguistique de l’Ukraine nous renseigne sur la diversité linguistique du pays et de la répartition des langues sur le territoire. Elle se révèle très instructive en ces temps de tensions qui touchent le pays.

Read the full article →